Biblio Polis - Vol. 27 (2008) Nr. 3 (Serie nouă)  
ARHIVA  
CARTEA DE SPECIALITATE / КНИГИ ПО СПЕЦИАЛЬНОСТИ / PROFESSIONAL BOOKS
Dr. Constantin IORDAN
Une vraie preuve d’érudition et d’acribie
(O probă veritabilă de erudiţie şi acribie)

C’est une excellente initiative de la Bibliothèque Municipale «B. P. Hasdeu» de Chişinău de publier cette étude documentaire sur la prestigieuse revue «Les archives de la Bessarabie» parue dans l’actuelle capitale de la République de Moldavie pendant l’entre-deux-guerres (1929-1938), sous la direction de T. Gh. Bulat et N.C. Tomescu, lorsque le territoire d’entre le Prut et le Dniester se trouvait sous la souveraineté de la Roumanie*.

L’auteur, Ion Şpac, bien connu pour ses préoccupations dans ce domaine fait de nouveau la preuve de son érudition et de l’acribie tant nécessaire dans ce genre de travaux. Même si les éditeurs de cette revue ont voulu faire une publication «régionale d’orientation patriotique», comme nous sommes informés dans «L’Argument» (p. 4), les études, les documents et les nouvelles concernant l’histoire du Sud-Est européen et ses liaisons avec l’espace de l’Europe centrale et orientale sont toujours présentes dans les pages de la revue.

On insiste sur les problèmes de droit, ceux de l’église de la Bessarabie, sur les questions sociales, la science, la culture, l’enseignement et surtout l’édition des documents inédits, travaux dus, parmi les autres, à L.T. Boga, Toma G. Bulat, Em. Gane, Paul Mihail et Ioan Pelivan. On accorde une attention particulière à l’histoire et à la géographie de la province et aux personnalités éminentes du pays et de l’étranger.

missing image file

Extrêmement précieux pour les chercheurs sont les index (pp. 190-255) – noms, matières, ethno-géographique, princes de la Moldavie, chronologique, associations, fondations, institutions, départements, services etc., sources informatives, cryptonimes, titres et iconographie. Par exemple, dans l’index ethno-géographique – (noms des pays, des peuples, des localités, des cours d’eaux, des lacs, des vallées etc.) – (pp. 217-235) nous trouvons des repères comme Aroumain, Bazargic, Belgrade, Bestepe, Byzance, Bulgare, Bulgarie, Carlovitz, Constantinople, Danube, Phanare, Grèce, Jérusalem, Jugoslavie, Macédonie, Mer Noire, Nicopole, Turquie etc.

Il s’agit d’un livre d’une valeur particulière et les passionnés de l’histoire du Sud-Est européen trouveront toujours des détails intéressants qui pourraient compléter leurs informations ou ouvrir de chemins nouveaux pour la recherche.

Dr. Constantin IORDAN

(Din Revue des études sud-est
européennes
, XLVI, 2008, Bucureşti)

*Ion Şpac. Revista ,,Arhivele Basarabiei” (1929-1938). Studiu documentar – informativ. – Chişinău: Bons Offices, 2006. – 256 p.